info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163

FAQ – Trouver un logement

Vous cherchez un logement ?

Les OSBL d’habitation (OSBL-H) offrent 50 000 logements dans toutes les régions du Québec, que vous soyez une personne seule, une famille, une personne aînée ou en difficulté.

Les logements en OSBL-H font partie du logement social, dont les loyers sont en général en dessous des prix du marché privé. De plus, une majorité d’OSBL-H offrent des activités de soutien communautaire, qui constituent une réponse efficace à l’itinérance et à l’exclusion sociale, et favorise le maintien à domicile des aînés.

Consultez la section « Vous souhaitez habiter en OSBL d’habitation ? » ci-dessous pour en savoir plus.

Vous souhaitez habiter en OSBL d'habitation ?

Vous devez contacter vous-même les OSBL d’habitation qui vous intéressent, car chaque organisme est indépendant et gère sa propre liste d’attente. Outre les petites annonces, il existe différents outils en ligne : le répertoire de la Société d’habitation du Québec (choisir « OSBL »), le site internet « Vivre en résidence » sur les résidences pour aînés, le répertoire de OnRoule.org pour les personnes à mobilité réduite ou ayant des limitations fonctionnelles, enfin pour Montréal et sa banlieue : le répertoire en hébergement et en logement social avec soutien communautaire du RAPSIM et la carte interactive de recherche de la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM).

Certains OSBL-H informent leur Fédération régionale de la disponibilité de leurs logements. Cliquez ici pour accéder aux coordonnées des Fédérations régionales d’OSBL d’habitation et les contacter.

Quelles sont les différences entre HLM, OSBL d'habitation (OSBL-H) et coopérative d'habitation (coop) ?

HLM, OSBL-H et coop constituent le logement social. Les OSBL-H et les coops sont gérés par la communauté, et les HLM par l’État.

Font partie du secteur du logement communautaire :

    • les coopératives d’habitation : entreprises privées à propriété collective dont les membres-résidents, par leur implication, administrent et gèrent les affaires et les immeubles.

 

Font partie du secteur du logement public :

    • les HLM (habitations à loyer modique) : logements à propriété publique destinés aux ménages à faible revenu et gérés par les Offices d’habitation (OH). Pour accéder à un HLM, vous devez vous inscrire sur la liste d’attente de l’OH de votre municipalité. Cliquez ici pour trouver l’OH de votre municipalité.

Combien coûte le loyer en OSBL d'habitation ?

La plupart des logements en OSBL d’habitation (OSBL-H) sont sous les prix du marché. De plus, près de la moitié des locataires en OSBL-H bénéficient d’une aide financière permettant de fixer le loyer à 25% de leur revenu.

Il existe une multitude de programmes dont bénéficient les locataires d’OSBL-H. Contactez l’OSBL qui vous intéresse afin de déterminer le loyer qui vous serait demandé (voir la section « Vous souhaitez habiter en OSBL d’habitation ? »).

Quels sont les programmes d'aide financière au logement dont vous pourriez bénéficier en OSBL d'habitation ?

Il existe une multitude de programmes et d’aides financières dont vous pourriez bénéficier. Contactez directement les OSBL-H qui vous intéressent pour vous informer (voir la section « Vous souhaitez habiter en OSBL d’habitation ? »).

La plupart de ces aides sont gérées par la Société d’habitation du Québec (SHQ). Pour en savoir plus, vous pouvez communiquer avec le Centre des relations avec la clientèle de la SHQ au 1 800 463-4315 (choisissez ensuite l’option 1, puis l’option 2) ou infoshq@shq.gouv.qc.ca

En savoir plus sur le Programme de supplément au loyer de la SHQ

Téléchargez le dépliant sur l’allocation logement de la SHQ

Quelle est la différence entre logement social et logement privé ?

Le logement social (HLM, OSBL d’habitation et coopérative d’habitation) offre des loyers en général en-dessous des prix du marché. Il a pour but de répondre au droit à un logement de qualité. Il s’agit d’immeubles dont la propriété est collective, c’est-à-dire qu’ils appartiennent à l’État ou à des organismes sans but lucratif. Les loyers servent à assurer les travaux d’entretien et à payer les frais de gestion, sans recherche de profit. Pour trouver un logement social, consultez le répertoire de la Société d’habitation du Québec.

Le logement privé regroupe des immeubles dont la propriété est individuelle. Les propriétaires assurent la gestion et l’entretien des logements, dans une optique de recherche de profit. Pour trouver un logement privé, consultez les journaux (petites annonces) et les babillards de votre communauté (bibliothèque, centre communautaire, commerces…), ou les sites internet spécialisés dans les annonces de logement.

Quelle est la différence entre logement social et logement communautaire ?

Le logement social inclut l’ensemble des logements appartenant aux autorités publiques (HLM) ou au mouvement communautaire (OSBL d’habitation et coopérative d’habitation). Autrement dit, le logement communautaire, comme le logement public, est un sous-ensemble du logement social.

Le logement communautaire (OSBL d’habitation et coopérative d’habitation) est développé et géré dans un esprit de prise en charge par la communauté, tandis que le logement public (HLM) est géré par les OH.

Pour en savoir plus, accédez au lexique de définitions

Vous voulez en savoir plus sur vos droits en tant que locataire ?

Le droit au logement est un droit fondamental, auquel tous et toutes devraient avoir accès, sans distinction de revenu, de sexe, d’origine, d’orientation sexuelle, d’identité de genre, de condition physique ou mentale, etc. Pour que ce droit soit respecté, la construction et l’entretien des logements sociaux et communautaires, comme les OSBL d’habitation, sont essentiels. Comme le RQOH, plusieurs regroupements nationaux participent à l’organisation du mouvement pour le droit au logement, comme le Front d’action populaire en réaménagement urbain, le Regroupement des comités logements et associations de locataires du Québec, la Confédération québécoise des coopératives d’habitation, l’Association des groupes de ressources techniques du Québec, le Regroupement des offices d’habitation du Québec ou encore au niveau fédéral l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine.

Vous voulez en savoir plus sur l'action des municipalités en logement ?

Au Canada, la Fédération canadienne des municipalités (FCM) est la voix nationale des gouvernements municipaux. Ses membres regroupent notamment les plus grandes villes canadiennes, ainsi qu’une majorité des petites municipalités urbaines et rurales.

Au Québec, deux organismes représentent les intérêts des villes et municipalités : la Fédération québécoise des municipalités (FQM) et l’Union des municipalités du Québec (UMQ).

La plupart des villes du Québec offrent sur leur site internet quelques informations concernant l’habitation en général. Consultez le site internet de votre municipalité pour en savoir plus.

Vous voulez en savoir plus sur le logement communautaire au Canada ?

Porte-parole des organismes canadiens portant sur les enjeux du logement abordable et de l’itinérance, l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine (ACHRU) compte au-delà de 280 membres dans toutes les provinces et tous les territoires, dont le RQOH et la majorité des fédérations régionales d’OSBL au Québec. Ses membres hébergent des centaines de milliers de personnes et fournissent une aide au logement à de nombreuses autres. L’ACHRU revendique pour chaque Canadien et Canadienne un logement décent, adéquat, et abordable.

La Fédération de l’habitation coopérative du Canada (FHCC) est l’organisme canadien qui chapeaute les coopératives d’habitation.

Dans la plupart des provinces et territoires du Canada, il existe des regroupements, comme le RQOH, représentant le secteur de l’habitation sociale et communautaire. Par exemple, en Colombie-Britannique, en Ontario, en Alberta, en Saskatchewan, au Manitoba, au Nouveau-Brunswick, au Yukon.