- Réseau québécois des OSBL d'habitation - https://rqoh.com -

Les ateliers mobiles

Les ateliers mobiles du colloque « Parce que l’avenir nous habite » offrent aux participantes et participants une fenêtre inédite sur la diversité des projets d’habitation communautaire de la ville de Québec. Dans les quartiers de Saint-Roch, Saint-Sauveur ou Limoilou, les délégué.es découvriront des organismes ancrés dans leur milieu et répondant à des besoins importants. Dans chaque lieu visité, une personne hôte présente l’organisme et fait visiter les installations. Le transport collectif des participantes et participants organisé entre les différents lieux visités. Les places disponibles pour les ateliers mobiles, qui sont limitées, seront distribuées par tirage au sort. Les inscrit.es seront informé.es du résultat au plus tard le 10 avril.

Parcours 1

Mardi 17 avril de 13h45 à 15h15

PROJET L.U.N.E. : groupe d’appartenance, de reconnaissance et de défense des droits sociaux « par et pour » des travailleuses du sexe (TDS), actives ou non, offrant cinq lits en hébergement d’urgence; intervention, soutien et accueil de femmes/trans/queer, travailleuses du sexe ou victimes d’exploitation sexuelle par le biais de l’action communautaire.

SQUAT BASSE-VILLE: hébergement, accueil et service de travail de rue pour adolescents de 12 à 17 ans en fugue, en rupture avec leur milieu d’appartenance ou en situation d’itinérance ; volet résidentiel de logements subventionnés à de jeunes adultes de 18 à 25 ans qui n’ont pas nécessairement un projet de vie défini ou qui ont encore des comportements et des attitudes imprégnés d’un mode de vie de rue.

DOMAINE DU PARC SAVARD : trois immeubles de facture contemporaine comptant 130 logements destinés à des personnes handicapées, mais aussi à des familles, des couples et des personnes seules.

Parcours 2

Mardi 17 avril de 13h45 à 15h15

HABITATIONS DU CENTRE MULTIETHNIQUE : hébergement temporaire et transitoire prioritairement aux personnes immigrantes nouvellement arrivées au Québec, milieu de vie propice aux apprentissages nécessaires à leur adaptation et à leur intégration sociale à la société d’accueil à travers l’accès, la proximité et la dispense des services spécifiques.

PECH-SHERPA : Pech c’est 9 volets de services dédiés aux personnes vivant avec des problématiques multiples (santé mentale, judiciarisation, toxicomanie, itinérance chronique ou épisodique). Le Centre Sherpa est axé sur le rétablissement et la réappropriation de la vie citoyenne par l’art social, de l’hébergement transitoire avec soutien communautaire, du travail de rue/ milieu, le service de crise et post-crise en collaboration avec le Service de police de la ville de Québec, le projet Porte-clés, une équipe SIV, du logement social, un service de formation et la psychiatrie communautaire.

CENTRE JACQUES-CARTIER : logements subventionnés permettant à des jeunes de 18 à 32 ans de se loger, de se stabiliser, d’avoir une première bonne expérience en appartement, dans un contexte de gestion démocratique et communautaire.

Parcours 3

Mercredi 18 avril de 10h45 à 12h15       

MAISON REVIVRE : Centre d’aide et d’hébergement pour itinérant à Québec, aide alimentaire, hébergement en dortoir (29 places), soupe populaire, dépôt de vêtements et comptoir vestimentaire pour hommes.

SQUAT BASSE-VILLE : hébergement, accueil et service de travail de rue pour adolescents de 12 à 17 ans en fugue, en rupture avec leur milieu d’appartenance ou en situation d’itinérance ; volet résidentiel de logements subventionnés à de jeunes adultes de 18 à 25 ans qui n’ont pas nécessairement un projet de vie défini ou qui ont encore des comportements et des attitudes imprégnés d’un mode de vie de rue.

LES RÉSIDENCES KIROUAC : résidence personnes aînées autonomes et semi-autonomes (trois phases de construction pour presque 100 résident.es, 67 appartements, 29 chambres), en particulier pour les personnes à faible revenu, établie depuis 1990 au cœur de l’arrondissement de La Cité Limoilou.

Parcours 4

Mercredi 18 avril de 10h25 à 11h50

VILLAGE DE L’ANSE : immense complexe regroupant 391 logements (familles et personnes aînées), l’un des joyaux d’Immeuble Populaire de Québec, une des plus importantes sociétés de gestion immobilière spécialisée en habitation sociale dans la grande région de Québec. LA

MAISON PAINCHAUD : centre résidentiel communautaire fondé en 1967 dont la clientèle provient des centres de détention et des pénitenciers situés dans la province de Québec, hébergement, encadrement, services de soutien et d’accompagnement dans le but de favoriser la réinsertion sociale d’individus ayant ou ayant eu des démêlés judiciaires.

Note : nous nous excusons de ne pouvoir offrir cette activité aux personnes à mobilité réduite.