info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
L’habitation communautaire contribue à l’offre de logements accessibles et adaptés à Montréal
3 août 2016

L’habitation communautaire contribue à l’offre de logements accessibles et adaptés à Montréal

L’habitation communautaire, avec ses logements abordables et véritablement conviviaux et sécuritaires, est au cœur des efforts pour répondre aux besoins de tous, y compris les personnes ayant des limitations fonctionnelles. C’est ce que confirme d’ailleurs la Ville de Montréal, qui a récemment publié le premier Portrait des logements accessibles et adaptés dans le parc des logements sociaux et communautaires de l’agglomération. Le rapport recense les diverses formules de logement pouvant répondre aux besoins des personnes aux prises avec des handicaps ou des limitations de mobilité. Le Réseau québécois des OSBL d’habitation a collaboré à la cueillette des données qui ont permis à la Ville de le rédiger.

Les auteurs expliquent avoir choisi de centrer leur étude sur le parc de logements sociaux et communautaires parce que c’est d’abord au « logement social » que l’on pense lorsque vient le temps de pourvoir aux besoins des personnes avec des limitations – des besoins « qui trouvent insuffisamment réponse sur le marché privé ». Le rapport estime que plus de 40% des quelque 60 000 logements sociaux et communautaires déployés sur le territoire de l’agglomération de Montréal sont accessibles et que près d’un sur six comporte des éléments adaptés.

Pour le responsable de l’habitation au comité exécutif de la Ville de Montréal, Russell Copeman, « il s’agit d’un pourcentage significatif », compte tenu du fait qu’un nombre important de projets ont été réalisés en achetant et rénovant des immeubles préexistants, dont l’architecture était peu propice à l’accessibilité universelle. Signe que la sensibilité aux besoins des personnes avec des limitations a évolué, les projets réalisés au cours des 20 dernières années présentent un résultat supérieur, alors que près du tiers comportent des éléments adaptés.

Le rapport souligne que la question des logements adaptés est prise en compte dans plusieurs dossiers importants qui mobilisent le RQOH, tel celui sur la certification des résidences pour aînés. L’avenir du programme AccèsLogis, actuellement remis en question par le gouvernement québécois, représente également un enjeu important. Les logements réalisés dans le cadre du volet II de ce programme répondent tous en effet aux normes d’accessibilité et sont conçus pour être adaptables. L’abandon et le non-remplacement de ce programme représenteraient un recul certain de l’accessibilité et l’adaptabilité du parc de logements locatifs.

Le rapport souligne également la participation du RQOH au lancement du site Web monchoixmontoit.com, qui vise à rassembler en un seul lieu le maximum d’informations pertinentes pour le droit au logement des personnes avec une déficience physique : « Non seulement le RQOH a collaboré au contenu du site, mais le lancement de celui-ci s’est fait dans le cadre de son colloque Parce que l’avenir nous habite tenu en octobre 2014. Il s’agit d’un geste supplémentaire témoignant de l’engagement du RQOH en faveur de l’accessibilité́ universelle, une pratique pour laquelle les OSBL-H ont joué un rôle de précurseur. »

Consultez ou téléchargez le rapport

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.