info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Des projets inspirants sur le territoire de la FLOH
5 mars 2012

Des projets inspirants sur le territoire de la FLOH

Laurence Fontaine, intervenante de soutien au développement communautaire. Fédération de Laval, Laurentides et Lanaudière des OSBL d’habitation

Le manque d’accès aux logements abordables est, sans contredit, l’un des divers facteurs sociaux qui, lorsqu’il est lié à la pauvreté, accroissent les situations d’itinérance. Outre ce manque d’accès, on remarque aussi que l’augmentation des prix du marché et les longues listes d’attente pour un logement subventionné ne font qu’aggraver la situation au plan économique des personnes les plus vulnérables. Ces dernières se retrouvent alors malheureusement dans des situations d’impasse qui deviennent des précurseurs à l’itinérance. Pour tenter de prévenir ce phénomène, d’importants choix de société sont donc à faire en ce qui a trait au logement social. Le Plan d’action interministériel en itinérance 2010-2013 du ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec reconnait d’ailleurs la stabilité résidentielle comme un pressant objectif à atteindre. Bien que les refuges y soient présentés comme des éléments essentiels pour répondre aux besoins d’urgence, le plan admet également la nécessité des services d’accompagnement et d’outils qui favorisent la stabilité et le maintien à long terme en logement.

C’est dans cette optique que nous souhaitons souligner l’ouverture prochaine à Laval de l’hébergement communautaire l’Aviron. Comprenant des chambres pour l’hébergement d’urgence et pour les séjours de transition, en plus des logements abordables et des services de soutien communautaire afin de favoriser la stabilité résidentielle post hébergement, l’Aviron se veut un projet complet qui répond à la fois aux multiples facettes et à la complexité de l’itinérance.

Des projets de cette envergure doivent être encouragés. Les efforts visant à accueillir des personnes en situation d’itinérance et favoriser leur réintégration sociale sont parfois récompensés, comme ce fut le cas en avril 2010 durant la soirée Reconnaissance de Centraide Laurentides. Le prix François-Chaput de l’entraide a été remis à l’organisme communautaire La Hutte pour souligner sa contribution exceptionnelle au mieux-être de personnes défavorisées de la région.

Article paru dans le bulletin Le Réseau no 39

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.