info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Importante délégation québécoise au Congrès sur le logement et l’itinérance
3 avril 2019

Importante délégation québécoise au Congrès sur le logement et l’itinérance

Le secteur québécois de l’habitation communautaire est bien représenté au congrès de l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine (ACHRU). La délégation du RQOH et de ses fédérations est composée de Jessie Poulette, présidente du Réseau, et des membres de l’équipe Stéphan Corriveau et Jacques Beaudoin, de même que de Robert Mackrous (FOHM), de Bruno Dion (FROHQC) et de Martin Bécotte (FROHME).

La délégation s’est donné comme objectif de faire connaître l’expertise québécoise en matière de logement sans but lucratif et en matière de soutien communautaire en logement social. Elle nouera des liens et partagera des connaissances avec les dirigeant·es des autres associations provinciales et territoriales œuvrant en logement sans but lucratif au Canada.

À ce titre, Bruno Dion fait une présentation sur les 10 ans de pratique du soutien communautaire au Québec dans le cadre d’un atelier intitulé « Au-delà de la brique et du béton – Logements avec soutien communautaire », dans laquelle il fait un portrait d’une pratique qui a fait ses preuves au Québec, mais souffre de sous-financement chronique et d’un déploiement inégal selon les régions.

Stéphan Corriveau, le directeur général du RQOH, est également le président sortant de l’ACHRU. C’est à ce titre qu’il prononce deux importants discours, l’un pour ouvrir la session du Caucus autochtone, l’autre pour ouvrir ce 51e congrès. Ces discours sont traditionnellement l’occasion de faire le point sur l’état du logement et de l’itinérance au Canada. Aussi, cette année, ils prennent une couleur particulière à la veille des élections du 21 octobre prochain.

Par ailleurs, François Giguère, délégué de l’OSBL québécois SOLIDES, participe à l’atelier « Le logement communautaire pour des collectivités résilientes ». D’autres personnalités provenant de partenaires du logement social québécois (les OMH, la SHQ, etc.) sont également présentes.

L’ACHRU compte au-delà de 280 membres provenant de toutes les provinces et tous les territoires, dont le RQOH et la majorité des fédérations régionales d’OSBL au Québec. Son Congrès national sur le logement et l’itinérance reçoit plus de 690 délégués et leaders du Canada et de l’étranger à Victoria, en Colombie-Britannique, pour quatre journées de formation et de multiples occasions de réseautage. Le programme comprend plus de 40 ateliers, séances plénières, rencontres de formation, conférences et ateliers mobiles.

En mai 2016, Stéphan Corriveau a été élu à la tête de l’ACHRU au moment où, justement, le gouvernement fédéral réinvestissait le domaine du logement social avec l’élaboration d’une Stratégie nationale sur le logement.  Au cours de ces trois années, les enjeux liés à la SCHL et aux politiques décidées à Ottawa ont acquis un nouveau relief, et la voix du logement à but non lucratif du Québec a atteint une visibilité qui arrivait à point nommé.

La fin du mandat de Stéphan Corriveau a d’ailleurs été marquée par un moment d’une grande émotion, lorsque le Caucus autochtone de l’ACHRU lui a solennellement remis une courtepointe étoilée (star quilt] « pour un soutien de toute une vie aux enjeux sociaux qui comptent le plus et pour son engagement à trouver des solutions aux problèmes de logement et d’itinérance des Premières Nations au Canada ». Le Caucus autochtone rassemble des organisations dirigées par, ou au service de personnes autochtones, travaillant à améliorer le logement des membres des premières nations, des métis et des peuples inuits partout au Canada.

Le RQOH reconnaît l’aide accordée par le Gouvernement du Québec – Secrétariat aux relations canadiennes, pour son soutien à la participation de la délégation du RQOH au 51e congrès de l’ACHRU.

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.