info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Incendie d’un OSBL d’habitation à Trois-Rivières (mise à jour)
31 mai 2017

Incendie d’un OSBL d’habitation à Trois-Rivières (mise à jour)

La Fondation du centre Le Havre, dont le bâtiment a été détruit par les flammes la semaine dernière, est à la recherche d’une bâtisse à louer de 20 chambres pour au moins 1 an. L’organisme de Trois-Rivières, qui reçoit chaque année plus de 1000 demandes d’hébergement, veut reprendre ses activités le plus rapidement possible. Le Havre fait appel au public pour amasser rapidement la somme de 30 000 $ sur la plateforme www.canadon.org (mot-clé Fondation du Centre Le Havre).


INCENDIE D’UN OSBL D’HABITATION À TROIS-RIVIÈRES

(25 mai 2017) C’est avec grande tristesse que nous apprenons que la maison de transition du Centre Le Havre a été ravagée par un incendie dans la nuit de mercredi à jeudi. Le feu n’a fait aucune victime, heureusement, mais la perte de son logis et de ses possessions est un drame pénible pour les résidents et les résidentes. Aussi l’équipe du RQOH est-elle de tout cœur avec ceux et celles qui ont tant perdu la nuit dernière.

La Fédération des OSBL d’habitation de la Mauricie et du Centre-du-Québec (FROHMCQ), dont le groupe est membre, et le Réseau québécois des OSBL d’habitation (RQOH), qui chapeaute le secteur au niveau national, vont bien sûr tout mettre en œuvre pour soutenir les personnes affectées dans cette dure épreuve et pour maintenir dans le futur les unités d’habitation détruites par l’incendie. Le secteur de l’habitation communautaire possède d’ailleurs, avec Sekoia, un solide programme d’assurances pour faire face à ce genre de situation.

Situé au centre-ville de Trois-Rivières, l’édifice sinistré était auparavant une maison de chambre traditionnelle ayant été acquise par le Centre Le Havre en 2012. On y offrait 21 chambres à des personnes à risque d’itinérance, en assurant un encadrement par des intervenants et du soutien communautaire.

 

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.