info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
L’autobus du logement social
1 décembre 2012

L’autobus du logement social

Par Gervais Darisse, Président, Fédération des OSBL d’habitation du Bas-St-Laurent, de la Gaspésie et des Îles

Voyager en délégation en autobus, quelle belle manière  d’exprimer notre intérêt pour le logement social. C’est  ainsi que quelque 47 participants du Bas-St-Laurent et de  la Gaspésie ont voyagé vers Québec pour le 4e colloque du  Réseau québécois des OSBL d’habitation « Parce que l’avenir  nous habite ».

C’est un heureux événement  qui n’arrive qu’aux deux ans,  mais il est attendu. Parce  que c’est le moment où nos  bénévoles, nos directeurs  et locataires engagés sont  prêts pour vivre une aventure  des plus enrichissantes. Le  colloque est l’occasion de  favoriser les échanges et  de mettre en commun nos  expériences, de démontrer  nos réussites et, en même  temps, de faire le plein  d’idées. Car dans un colloque  qui réunit 350 personnes,  on en rencontre du monde.  Surtout quand le nouveau ministre des Affaires municipales,  des Régions et de l’Organisation du territoire, monsieur  Sylvain Gaudreau, nous fait l’honneur de sa présence. Cela  démontre toute l’importance qu’il attache au logement social.

On rencontre, au premier chef, des intervenants de la SHQ,  notre principal partenaire financier et on est en mesure de  mettre des figures bien vivantes sur des noms. On visite aussi  des logements sociaux qui vivent avec des problématiques  sociales que nous ne vivons pas en région. Cela nous ouvre  de nouveaux horizons et permet de mesurer toute la richesse  et la diversité de bénévoles engagés dans le développement  du logement social.

Tous dans le même établissement

L’hébergement, les repas, les kiosques d’information d’une  douzaine de partenaires du logement social et les ateliers tous  plus intéressants les uns que les autres, voilà, quand on veut  s’informer, comment on peut le faire dans le même endroit.  Car il y avait tellement à faire durant ces deux journées!

Pour nos membres gaspésiens et bas-laurentiens, ce fut  l’occasion de raffermir les liens en prenant les repas aux  mêmes tables et en échangeant dans l’autobus. C’est comme  cela qu’on peut le plus vaincre l’isolement du gestionnaire.

Les prix hommages :  pour reconnaître la réussite

Le colloque 2012 s’est enrichi des prix hommages « Coup  de coeur ». Presque toutes les fédérations avaient soumis  des candidatures. Et pourtant, un seul prix pour le bénévole  et un prix pour l’organisme. Nos candidats régionaux ont  fait belle figure dans cette  compétition. Évidemment,  puisqu’i l s’agissai t des  premières remises, il y aura  d’autres occasions de se faire  valoir.

Sans oublier de  parler de la Loi 16

Évidemment, s’il est un  sujet qui préoccupait les  participants oeuvrant auprès  des personnes âgées, c’est  l ’impact de l ’adopt ion  du projet de loi 16 sur la  certification. Dans notre cas,  dans l’Est du Québec, ce sont plus de 70 % des résidences qui  ne pourraient pas rencontrer les nouvelles obligations. Les  messages ont été livrés au ministre, au président de la SHQ  et nous croyons avoir fait ce qu’il fallait faire. Il nous reste  maintenant à retourner dans nos régions pour convaincre  nos députés d’assouplir le futur règlement.

Un colloque réussi avec peu  de ressources

Merci au personnel du Réseau québécois pour cette belle  organisation. Merci à la Fédération de Québec pour le  généreux accueil. Merci aux nouveaux amis de l’Abitibi,  de Sherbrooke, du Saguenay-Lac-Jean et de tout le Québec.  Les participants du Bas-St-Laurent, de la Gaspésie et des  Îles-de-la-Madeleine se rappelleront avec nostalgie ce bel  événement vécu autour de l’autobus du logement social. 

Article paru dans le bulletin Le Réseau no 42

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.