info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Le Québec vit une crise du logement, révèle le dernier sondage du Réseau québécois des OSBL d’habitation
17 juin 2021

Le Québec vit une crise du logement, révèle le dernier sondage du Réseau québécois des OSBL d’habitation

– Communiqué – Montréal, le 17 juin 2021 – En raison des effets de la pandémie, la crise du logement continue de prendre de l’ampleur au Québec. Souhaitant mesurer l’envergure de la situation, le Réseau québécois des OSBL d’habitation (RQOH) a demandé à la firme Léger de conduire un sondage pour connaître l’état d’esprit des Québécois. Les résultats sont sans équivoque : il y a crise du logement et le gouvernement du Québec doit agir.

Selon les résultats du sondage, 92 % des Québécois croient que le gouvernement du Québec est l’acteur qui devrait assumer le plus grand leadership dans la crise du logement. Avec un tel appui, ce n’est plus un enjeu partisan, les électeurs de tous les partis y adhèrent, y compris ceux de la CAQ. Le premier ministre Legault et la ministre Laforest doivent maintenant prendre acte des résultats du sondage et reconnaître l’existence de la crise du logement, et ce, à l’échelle de la province.

« 82 % des Québécois pensent que le gouvernement du Québec devrait en faire plus pour contrer la crise du logement. Un constat partagé par l’ensemble des membres du RQOH depuis déjà plusieurs années à travers le Québec. Les annonces de la ministre Laforest la semaine dernière concernant le 1er juillet ont été bien reçues, mais il faut tout de même arriver avec des solutions structurantes à long terme. Le gouvernement se doit d’accélérer la construction des quelque 12 000 logements en attente et entreprendre la construction récurrente de 5 000 nouveaux logements par année pour régler la crise », indique Chantal Desfossés, directrice générale du RQOH.

Pour les plus vulnérables

84 % des Québécois considèrent aussi que l’accès suffisant au logement abordable et sécuritaire pour les populations vulnérables est problématique à l’heure actuelle. D’ailleurs, la crise du logement les touche particulièrement. Il est impératif d’agir rapidement pour corriger la situation, notamment avec l’augmentation de l’offre de logements sociaux. Le modèle des OSBL d’habitation est une solution éprouvée à la crise du logement.

« Le gouvernement envoie des signaux depuis quelque temps sur un programme qui soutiendra le parc de logements sans but lucratif existant. Les attentes sont grandes et les besoins le sont encore plus. Des dizaines de milliers de Québécois et Québécoises à travers la province cherchent un logement abordable et sécuritaire. Les OSBL d’habitation sont un modèle qui a démontré son efficacité. Nous avons bien hâte que cette annonce se concrétise prochainement », ajoute Mme Desfossés

Le sondage

La perception des Québécois par rapport à l’accès au logement a été mesurée sur le web auprès de 2 000 Québécois de 18 ans et plus dans l’ensemble de la province du 14 au 24 mai 2021 par Léger. Le sondage est accessible ici.

À propos

Le Réseau québécois des organismes sans but lucratif d’habitation (RQOH) rassemble, soutient et représente la communauté des OSBL d’habitation québécois. Par ses actions, il vise à favoriser le développement et la pérennité des OSBL d’habitation, la reconnaissance du droit au logement, de même que l’accessibilité au logement social et communautaire de qualité. Les 55 000 logements en OSBL du Québec sont administrés par 1 250 organismes. Ceux-ci sont rassemblés au sein de huit fédérations régionales, toutes affiliées au RQOH. Plus de 10 000 personnes sont actives à titre bénévole dans ce réseau, qui compte également sur l’engagement de 6 500 salariés.

-30-

 

Source : Réseau québécois des organismes sans but lucratif d’habitation (RQOH) Renseignements :

Maxime Bélanger

H+K Stratégies

+1 (438) 229-1389

maxime.belanger@hkstrategies.ca

 

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.