info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Le RQOH invite le gouvernement à agir rapidement en matière de logement
20 octobre 2015

Le RQOH invite le gouvernement à agir rapidement en matière de logement

Communiqué

Montréal, le 20 octobre 2015 — Le RQOH a bon espoir que la victoire du Parti libéral du Canada ouvre une nouvelle ère pour la réalisation du droit au logement pour les ménages à faible et moyen revenu. « Nous croyons qu’il est urgent pour le gouvernement Trudeau de réorienter les politiques sociales canadiennes et qu’il faut mettre fin à la crise qui existe dans le milieu du logement et faire en sorte que tous puissent se loger de façon abordable et convenable », affirme Stéphan Corriveau, directeur du Réseau québécois des OSBL d’habitation.

Le RQOH invite le nouveau gouvernement à agir rapidement pour mettre en place ses engagements de campagne, notamment, et tel que promis, un « nouvel investissement de presque 20 milliards de dollars sur dix ans dans les infrastructures sociales » où la « priorité » est l’investissement dans les logements abordables et les résidences pour aînés. Pour le RQOH, il est primordial que le gouvernement agisse pour renouveler les ententes avec les organismes de logement social et communautaire dont les subventions viennent à échéance, et cela dès que possible pour éviter que 25 000 personnes à faible revenu perdent leur capacité de se loger dans la dignité au cours des prochains mois.

Le RQOH demande aussi que le gouvernement réoriente dès que possible la mission de la SCHL pour débloquer les fonds pour la construction de nouvelles unités de logements sociaux et communautaires.
« La victoire des libéraux nous donne bon espoir que tout le secteur communautaire et social sera entendu, nous savons que les principaux ténors du parti en matière de logement sont au courant des problèmes criants qui existent et nous suivrons de très près les politiques et projets mis de l’avant par le Parti libéral », souligne Corriveau.

Pour le RQOH, il est aussi essentiel que le gouvernement contribue à une solution pour les 45 000 personnes qui sont sur des listes d’attente de logements sociaux et communautaires au Québec.

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.