- Réseau québécois des OSBL d'habitation - https://rqoh.com -

Merci aux bénévoles de notre réseau !

La semaine nationale de l’action bénévole (du 19 au 25 avril) se déroule cette année dans un contexte bien dramatique. Cela justifie d’autant plus l’importance de souligner l’implication et le dévouement de milliers de bénévoles dans le secteur des OSBL d’habitation au Québec, à l’instar de Richard Demers, dont le RQOH souhaite reconnaître l’engagement.

Au cours des prochaines semaines, le RQOH mettra en lumière non seulement plusieurs autres bénévoles, mais également des employés et des gestionnaires de nos OSBL issus de toutes les régions du Québec. Suivez-nous et reconnaissons les forces vives de nos milieux !

Après près de quarante ans de service à Revenu Québec, Richard Demers a décidé de mettre ses énergies dans le bénévolat en s’impliquant au sein d’un OBNL d’habitation, la Résidence Saint-Étienne. Cette résidence pour personnes âgées autonomes possède 38 logements. « La résidence Saint-Étienne-de-Lauzon est née en 1995. C’était un besoin des personnes du milieu, qui étaient vieillissantes et qui n’avaient pas vraiment d’endroit où loger. Elles voulaient rester dans leur milieu de vie, dans leur quartier le plus possible. »

« Mon père demeurait dans cette résidence, précise-t-il. Un bel organisme. On avait besoin de certaines compétences pour bien le gérer, j’ai décidé de m’impliquer dans le conseil d’administration. » Il le fait aujourd’hui à distance, en appuyant le personnel, la directrice et le concierge, en assurant entre autres les liens avec les fournisseurs de services et de matériel.

« Les autres bénévoles de l’organisme n’entrent plus dans l’immeuble, évidemment, en respect des consignes. Il a quand même été possible d’organiser des activités spéciales, un dîner cabane à sucre, un souper Saint-Hubert, un repas pour Pâques, tout cela avec les mesures de distanciation physique, en faisant deux cohortes de locataires sur deux horaires dans la salle à manger. Il faut qu’ils gardent le moral ! »

Richard Demers est également membre du CA du club Lions Saint-Étienne, Saint-Nicolas et Saint-Rédempteur à Lévis, qui vient en aide à des personnes et à des organismes locaux. Il a participé depuis 2013-2014, aux côtés d’André Castonguay, à la relance de Fédération régionale des OBNL d’habitation de Québec, Chaudière-Appalaches (FROHQC), dont il est maintenant le président. Et, depuis septembre 2019, M. Demers s’est joint au conseil d’administration du RQOH, en plus de siéger à trois de ses comités : finances et audit, aînés, assurances. « Je suis bénévole à temps plein ! » dit-il en riant.

« Oh ! Il faudrait aussi ajouter que je suis vice-président de la fête de la famille de la ville de Lévis ou on reçoit sur une durée de 2 jours et demi environ 10 000 personnes avec des activités de jeux gonflables, jeux d‘adresse, une maison hantée, du cinéma en plein air, des spectacles d’humoristes, des spectacles amateurs, un bingo… »

Quel que soit le domaine d’implication, de l’aide aux repas aux conseils d’administration en passant par l’organisation de loisirs et bien d’autres, le réseau des organismes sans but lucratif en habitation ne serait pas ce qu’il est sans l’apport quotidien de personnes comme Richard Demers. Le bénévolat, c’est de la générosité et de la solidarité que des femmes et des hommes distribuent sans compter dans tous nos milieux.

Pas moins de 10 000 bénévoles s’impliquent habituellement dans les 1200 groupes communautaires en habitation au Québec. Mais 40 % des répondants d’une enquête menée auprès de ces groupes à la fin mars déplorent l’absence de bénévoles depuis le début de la pandémie. De ce nombre, le tiers des motifs d’absences était attribuable au fait que les bénévoles âgé·es de 70 ans et plus soient contraints à l’isolement.

Ces données soulignent à quel point, au Québec, les personnes de 70 ans et plus sont généralement actives qui contribuent grandement à tous les aspects de la vie en société, notamment dans le domaine du logement communautaire, qui offre quelque 55 000 logis à des personnes vulnérables.

Pour un portrait de La résidence Saint-Étienne-de-Lauzon : https://rqoh.com/portraits-du-logement-communautaire/residence-saint-etienne-de-lauzon-saint-etienne-de-lauzon/ [1]