info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Mon logement, bien plus qu’un toit
1 mai 2013

Mon logement, bien plus qu’un toit

Témoignage anonyme via Facebook

La toute première fois que j’ai entendu parler des OSBL d’habitation, j’étais à la recherche d’un logement, nouvellement séparée, avec mes deux fistons de trois ans et six mois, en congé de maternité et à la recherche d’une garderie afin de pouvoir retourner travailler au plus vite… Je connaissais un peu les coopératives et j’appelais partout pour m’inscrire sur une liste d’attente pour obtenir un logement en COOP. Par hasard, quelqu’un m’a donné les coordonnés de la fédération régionale des OSBL d’habitation de ma région. J’ai appelé et laissé mes coordonnées. Puis, à ma grande surprise, quelques jours plus tard, j’ai été convoquée à une entrevue pour un logement… Et j’ai été choisie! Quel bonheur! En entrant dans mon nouveau chez moi, je suis tombée en amour! Il était, de loin, le plus beau logement que j’ai eu et, pourtant, j’en ai eu plusieurs qui me coûtaient très chers!

Lorsque j’ai aménagé, je suis arrivée dans un monde tout à fait nouveau pour moi, mais auquel j’ai rapidement pris goût. Pendant plusieurs années, je me suis impliquée comme trésorière de l’OSBL dont j’étais locataire. En plus d’apprendre la gestion d’un immeuble, cela m’a permis de rencontrer plusieurs femmes dans la même situation que la mienne. Pour une fois, avoir des enfants n’était pas un problème, mais plutôt un avantage! Quelques locataires ont même été les gardiennes de mes enfants, quand je travaillais le soir ou la nuit. J’avais confiance en mes voisins et voisines, car, dans un OSBL, on se croise souvent, on discute quelques minutes et l’on se sent entouré! À cette époque, bien que je travaillais dans une institution financière depuis déjà plusieurs années, j’avais l’impression de tourner en rond. J’avais besoin de changement, de faire quelque chose de gratifiant. Grâce à mes connaissances acquises, comme administratrice et trésorière, mon besoin de changement de carrière a pu se concrétiser : j’ai eu l’incroyable chance d’obtenir un emploi à la même fédération régionale d’OSBL d’habitation que celle avec qui, des années auparavant, j’étais entrée en contact lors de ma recherche de logement!

J’ai maintenant la chance de pouvoir appuyer les OSBL d’habitation et les bénévoles qui y travaillent. Je les comprends et je connais la fierté de veiller à ce que la gestion de l’endroit où l’on habite soit bien faite. Je connais ce besoin de vouloir que d’autres en profitent aussi puisque je me rappelle à quel point ce fut bénéfique dans ma vie. De plus, comme ce sont des locataires qui gèrent l’immeuble, les besoins sont mieux compris et les décisions prisent pour améliorer la vie du plus grand nombre de ses locataires. Les immeubles sont ainsi bien entretenus et, quand une réparation doit être faite, pas besoin d’attendre sans fin un propriétaire qui ne souhaite qu’encaisser son  chèque de loyer.

Être locataire d’un OSBL apporte un grand sentiment d’appartenance. Être bénévole dans un OSBL apporte une grande fierté. Il y a tant de choses à apprendre sur la gestion d’immeuble, mais sur soi-même aussi! Être travailleuse pour des OSBL apporte un travail gratifiant qui permet d’aider d’autres personnes. Je sens maintenant que je fais une différence.

Les OSBL d’habitation, un monde que je côtoie depuis maintenant 8 ans et que je vais côtoyer pour de nombreuses années encore!

Article paru dans le bulletin Le Réseau no 43

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.