- Réseau québécois des OSBL d'habitation - https://rqoh.com -

Stratégie canadienne sur le logement

La réaction du RQOH. La Stratégie nationale sur le logement qui a été annoncée par le premier ministre Justin Trudeau et son collègue Jean-Yves Duclos confirme le réengagement du gouvernement fédéral. Après 20 années de reculs pour les Canadiens et les Canadiennes qui ont des besoins en matière de logement, cela constitue une excellente nouvelle.

Le RQOH accueille favorablement un certain nombre d’éléments, en premier lieu l’intention du gouvernement de reconnaître le droit au logement dans l’attirail législatif du Canada. Selon son directeur général Stéphan Corriveau, « cela représenterait une avancée remarquable, qui offrirait au gouvernement et à la société civile une prise pour faire un bilan périodique des engagements du Canada en matière d’habitation ».

Le RQOH est particulièrement soulagé par l’engagement pris par le gouvernement de soutenir les locataires qui bénéficient d’une aide au paiement de leur loyer vivant dans les OSBL et les coopératives d’habitation dont les conventions d’exploitation arrivent bientôt à échéance. Bien que les détails de l’aide qui leur sera offerte restent à être précisés, la Stratégie prévoit des mesures pour protéger le parc existant de logements sociaux et communautaires pour les 10 prochaines années. Sur ce point, M. Corriveau, qui était à Vancouver en compagnie de M. Duclos au moment de l’annonce, a déclaré que « le gouvernement devra garantir que tous les organismes obtiendront le financement nécessaire pour procéder aux travaux de mise à niveau ou de rénovations essentiels à la poursuite de leurs activités ».

Le RQOH se félicite également de ce que la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) voit son mandat élargi pour inclure les activités de prévention et que les organismes financés puissent bonifier leur action en intégrant les investissements en immobilisation.

Certains éléments de la Stratégie canadienne sur le logement soulèvent néanmoins des questions. C’est le cas de la nouvelle «allocation canadienne d’aide au logement», dont on ne connaît pas le détail puisque celle-ci devra faire l’objet d’ententes avec les provinces. « Pour qu’une telle allocation réponde vraiment aux besoins des personnes vulnérables en matière de logement, a souligné Stéphan Corriveau, elle ne devra aucunement servir à financer les promoteurs sur le marché privé. Elle n’aura de sens que si elle permet d’offrir un plus grand nombre de logements abordables dans les ensembles à caractère communautaire. »

En ce qui a trait au logement sur réserve et hors réserve, il est malheureux d’apprendre que les négociations avec les Premières nations, les Métis et les Inuits ne sont pas entamées. De plus, aucune intervention spécifique n’est prévue pour le Nunavik alors que les besoins y sont particulièrement criants. La réalisation du droit au logement pour toutes les communautés autochtones exige pourtant une intervention urgente et déterminée. Afin de garantir la pérennité des efforts déjà déployés par les communautés hors réserve, ces négociations devront impérativement inclure les représentants des OSBL développés par les Premières nations en milieu urbain.

Le RQOH est par ailleurs déçu du peu d’ambition de la Stratégie qui propose de soutenir la construction de seulement 60 000 nouveaux logements abordables dans les 10 prochaines années au Canada, une cible qui se situe bien en deçà des besoins que la Société canadienne d’hypothèques et de logement (SCHL) elle-même situe à 1,7 million de ménages ayant des besoins impérieux en matière de logement. À l’origine, la Stratégie devait « assurer un logement adéquat et abordable » à toutes ces personnes. « Souhaitons que les mécanismes d’évaluation des résultats des actions entreprises à la lumière des obligations internationales du Canada permettront de rehausser la barre au fur et à mesure de leur déploiement », a conclu le porte-parole du RQOH.

Un OSBL-H cité comme exemple dans la Stratégie

Sous le titre « Une école – un refuge – des vies transformées », le Centre Mechtilde, de Gatineau, est cité en exemple à la page 30 de la Stratégie canadienne pour le logement, dont le texte complet peut être consulté en ligne: https://www.chezsoidabord.ca/pdfs/Canada-National-Housing-Strategy-fr.pdf [1]