info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Un rapport favorable au développement du logement social
24 avril 2017

Un rapport favorable au développement du logement social

La plupart des demandes du RQOH se trouvent au cœur du bilan de la consultation publique menée l’année dernière par la Société d’habitation du Québec (SHQ). Le rapport de Norbert Morin, adjoint parlementaire responsable du dossier de l’habitation, fait état de l’importance du logement social pour soutenir les ménages vulnérables, mais aussi des besoins « considérables » en la matière.

« C’est le signe que notre voix, celle des fédérations régionales d’OSBL d’habitation et des organismes sur le terrain ont été entendues, se félicite M. Corriveau, directeur général du RQOH. Il faut maintenant aller de l’avant et s’appuyer sur ces conclusions pour améliorer l’offre de logement social et communautaire au Québec. »

De juin à décembre 2016, une tournée de consultation sur la « nouvelle approche d’intervention en habitation » envisagée par le gouvernement du Québec a été menée dans toutes les régions. Les OSBL d’habitation et les fédérations membres du RQOH ont participé en grand nombre aux rencontres publiques qui ont eu lieu dans le cadre de la tournée, pour demander la construction de nouveaux logements sociaux et communautaires, la mise en place de mécanismes assurant la pérennité des logements existants, et la reconnaissance de l’action des organismes qui réalisent, administrent et gèrent les projets de logement communautaire.

L’adjoint parlementaire du ministre Martin Coiteux, le député Norbert Morin, a participé aux 18 rencontres qui ont eu lieu dans toute la province. Alors qu’il souligne dans la conclusion de son rapport à quel point chaque intervenant œuvrant dans le secteur du logement social et abordable « permet de changer des vies », il reconnait dans le même temps que « les besoins en logement social et abordable sont considérables ».

Ainsi, il insiste sur le fait que le programme AccèsLogis (ACL) est « là pour rester », mais qu’il doit « évoluer ». Les difficultés liées à la lourdeur administrative du programme ont été entendues : le député note la nécessité de simplifier le processus afin d’accélérer la livraison des unités. La « révision du modèle financier » d’ACL, sans plus de précision, est mentionnée, en lien avec la volonté de mieux adapter les interventions en habitation aux réalités régionales. Dans cette optique, les municipalités sont appelées à tenir un rôle accru dans le développement du logement social et abordable.

Enfin, M. Morin insiste sur la nécessité pour la SHQ de travailler davantage en concertation avec les différents réseaux, dont celui des OSBL d’habitation, ce qui constitue une autre des revendications du RQOH, et d’assurer la synergie des services offerts par les secteurs de l’habitation sociale, de la santé et du communautaire.

Au total, le rapport pointe clairement en direction d’une relance du développement du logement social et communautaire comme moyen privilégié d’assurer le droit au logement. Cela dit, on y trouve peu d’indications sur ce qui pourrait être fait pour assurer la pérennité des projets existants, notamment sur la mise en place d’outils financiers qui faciliteraient leur exploitation. De plus, le renforcement, notamment financier, des regroupements représentant le secteur du logement communautaire aurait mérité une plus grande attention.

Face à ce rapport et aux suites qui y sont annoncées, le RQOH réaffirme son engagement à poursuivre sa collaboration avec la SHQ et les autres partenaires du secteur de l’habitation pour assurer la mise en œuvre du droit au logement.

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.