info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
7 février 2005

Vers un nouveau cadre de référence canadien sur le logement

Mémoire présenté dans le cadre du Forum des organismes communautaires – Une intervention durable.

Il n’y aura jamais suffisamment de tribunes pour faire valoir les préoccupations des trop nombreuses personnes qui éprouvent, pour les raisons les plus diverses, des problèmes d’accessibilité à un logement décent, de qualité, abordable et bien intégré à nos communautés. C’est pourquoi nous sommes heureux de participer à ce Forum communautaire.

Vous nous permettrez cependant d’être habités d’un certain scepticisme sur la rentabilité de nos discussions. À quelques semaines du dépôt du budget, au moment où, comme rarement dans le passé, l’élaboration de ce budget fédéral fait l’objet d’intenses luttes politiques, il nous est permis de douter, malgré toute la bonne volonté des organisateurs de l’évènement, de la capacité de ces forums d’influencer à court terme les orientations gouvernementales.

De manière réaliste, nous ne pourrons offrir à nos gouvernants qu’un aperçu trop partiel des principaux paramètres d’un Cadre national. Dans le meilleur des cas, espérons-le, il s’agit d’une occasion bien ciblée de réitérer l’appel au gouvernement fédéral de réinvestir massivement, avec les fonds nécessaires, et de manière récurrente et permanente, dans un programme cohérent de logement.

Mais, pour nos membres, l’occasion est tout de même appréciée de véhiculer à nos partenaires canadiens les immenses besoins des populations et des communautés que nous desservons.

Il convient d’abord de vous présenter sommairement notre Réseau – et la période de questions permettra, nous l’espérons, de pousser plus loin le détail du caractère original de notre méthode d’intervention. Nous aborderons par la suite les grands principes qui devraient guider les orientations gouvernementales vers l’établissement d’un Cadre national.

Téléchargez le mémoire du RQOH

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.