info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Le RQOH invité par les élus québécois du Parti libéral du Canada
1 février 2017

Le RQOH invité par les élus québécois du Parti libéral du Canada

Stéphan Corriveau était l’invité aujourd’hui à Ottawa des députés libéraux du Québec réunis en caucus. Cette rencontre intervient au moment où le gouvernement du Canada s’apprête à mettre en œuvre sa nouvelle Stratégie nationale de l’habitation. Le directeur général du RQOH a présenté un plaidoyer pour que le gouvernement fédéral adopte des actions structurantes et efficaces.

« Au Québec, près d’un demi-million de ménages paient plus de 30 % de leur revenu pour le logement, et 100 000 ménages vivent dans des conditions de surpeuplement, a-t-il déclaré. Le meilleur moyen d’aider ces personnes, c’est de mettre en route un programme de grande envergure de soutien au logement social et communautaire. »

Au Canada, la part du logement social et communautaire dans le parc immobilier n’a cessé de diminuer depuis 35 ans, passant de 14 % en 1980 à 4 % en 2016. Dans toutes les régions du Canada, ce sont les plus vulnérables qui paient le prix de ce laisser-aller : aînés, itinérants, grandes familles, familles mono-parentales, personnes handicapées ou aux prises avec des problèmes de santé mentale, vétérans.

« Pourtant, a dit M. Corriveau, les attentes de la population sont claires, comme le révèlent les résultats de la consultation ‘’Parlons logement’’ : 66 % des personnes sondées se sont déclarées d’accord ou tout à fait d’accord avec l’affirmation ‘’Tous les Canadiens ont besoin d’un logement sécuritaire, adéquat et abordable, et devraient y avoir droit’’ ».

Le discours du représentant du secteur du logement communautaire québécois était tout entier axé sur deux idées majeures. La protection du parc de logements existant d’une part, en maintenant l’aide aux locataires à faible revenu et en offrant du financement et du crédit adaptés pour la rénovation. Et le développement de nouveaux logements d’autre part, par une augmentation de 4 % à 10 % du parc immobilier communautaire.

« La société civile doit être au cœur de la nouvelle Stratégie canadienne de l’habitation, a-t-il conclu. Les communautés doivent être partie prenantes et participer à l’élaboration des objectifs, des fonds de recherche et des mandats de réalisation et de gestion doivent lui être confiés afin que les résultats soient à la hauteur des besoins. »

Le RQOH remercie le caucus des députés québécois du PLC d‘avoir aménagé un horaire chargé pour lui permettre de présenter ses dossiers, et salue l’ouverture et l’intérêt que cela démontre envers le droit au logement.

Accédez à notre page sur la Stratégie canadienne

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.