info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Le RQOH présent à Saint-Jérôme aux côtés des OSBL d’habitation de la région des Laurentides
24 août 2016

Le RQOH présent à Saint-Jérôme aux côtés des OSBL d’habitation de la région des Laurentides

C’est aujourd’hui que reprenaient les audiences de la consultation portant sur la «nouvelle approche en habitation» du gouvernement du Québec. Près de 80 personnes, dont une quinzaine représentant des OSBL d’habitation des Laurentides, sont venues à la rencontre du député Norbert Morin, responsable du dossier de l’habitation au gouvernement du Québec.

« Les Laurentides, c’est l’exemple parfait d’une immense région qui recoupe des réalités fort différentes. On y trouve des poches de pauvreté importantes et les besoins en logement sont nombreux, notamment pour des personnes en situation ou à risque d’itinérance. La participation et la collaboration des organismes du milieu sont essentielles pour identifier les besoins et développer de nouveaux projets. » C’était là l’essentiel du message que voulait porter Jessie Poulette, directrice générale de la Fédération de Laval, Laurentides et Lanaudière des OSBL d’habitation, une des constituantes du RQOH.

Le RQOH profite de la tribune que lui offrent ces consultations pour mettre de l’avant trois grands objectifs : assurer la pérennité de l’ensemble des logements sociaux et communautaires existants ; poursuivre, voire augmenter et accélérer le développement de nouveaux projets d’habitation communautaire pour répondre aux besoins des individus et des communautés ; et reconnaître et soutenir l’action des organismes qui réalisent, administrent et gèrent les projets de logement communautaire.

Pour les intervenants et les gestionnaires sur le terrain, la rencontre a été l’occasion de remettre les pendules à l’heure. Par exemple, Monique Ménard, directrice du Conseil régional de développement social des Laurentides, a déclaré : « Il faut arrêter de voir les Laurentides comme une région uniquement associée aux hôtels et chalets de luxe. Il y a des travailleurs à faible revenu qui ont besoin de logements sociaux. » En effet, selon l’Indice du logement locatif, les Laurentides sont particulièrement marquées en ce qui a trait aux écarts d’accessibilité financière au logement : 42 % des locataires qui y résident dépensent plus de 30 % de leur revenu au paiement du loyer. François Gagnon, organisateur communautaire, a déclaré : « La création d’OSBL-H dans une vingtaine de municipalités a permis de freiner l’exode des aînés. Maintenant, il faut s’attaquer au manque de logement social pour les familles. »

La présence des OSBL lors de ces consultations permet d’illustrer la place importante qu’ils occupent dans le secteur du logement social et communautaire. Cette consultation s’inscrit dans le cadre de la réforme majeure de la Société d’habitation du Québec (SHQ) et de ses programmes, annoncée en avril dernier par le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux.

tournee_consultations_SHQ_630x100_v2

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.