info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Refonte de la SHQ et de ses programmes : Un dialogue nécessaire
11 août 2016

Refonte de la SHQ et de ses programmes : Un dialogue nécessaire

Le secteur du logement social et communautaire québécois vit actuellement une grande période de remise en question et de réorganisation – sans doute la plus importante depuis la mise en place du programme AccèsLogis il y a 20 ans. Depuis la fin du mois de juin 2016, l’adjoint parlementaire responsable du dossier de l’habitation, le député Norbert Morin, a entrepris une tournée de consultation pour rencontrer les intervenants intéressés au logement social et communautaire et entendre leur point de vue sur la « nouvelle approche d’intervention en habitation » que le gouvernement du Québec entend adopter.

Les rencontres publiques organisées dans l’ensemble des régions administratives se poursuivront à compter du 22 août et tout l’automne. Les intervenants régionaux et locaux du milieu, dont les OSBL d’habitation et leurs fédérations, sont invités à se prononcer sur la façon « d’optimiser les investissements du gouvernement québécois afin d’aider plus efficacement les personnes les plus démunies en matière de logement ». Cela inclut une évaluation du programme AccèsLogis et des moyens qui permettraient de « renforcer le réseau des partenaires ».

Cette consultation s’inscrit dans le cadre de la réforme majeure de la Société d’habitation du Québec (SHQ) et de ses programmes, annoncée en avril dernier par le ministre des Affaires municipales, Martin Coiteux. Nous avons critiqué ailleurs les choix passés de ce gouvernement, notamment la réduction de moitié du programme AccèsLogis (ACL) au profit des suppléments au loyer sur le marché privé. ACL, qui ne compte pourtant que pour 0,12 % du total des dépenses, a fourni 5 % de « l’effort budgétaire » du Québec depuis deux ans. Alors qu’on annonce des surplus de l’ordre de 1,8 milliard de $, il est temps que les sacrifices imposés au logement social et communautaire soient corrigés.

Et c’est précisément ce qu’il faudrait faire ! En effet, au Québec aujourd’hui, plus de 225 000 ménages consacrent plus de 50 % de leur revenu au loyer, ce qui entraîne pour eux des choix douloureux. C’est pourquoi le RQOH encourage fortement les fédérations régionales à mobiliser leurs membres et à participer en nombre à toutes les rencontres régionales pour convaincre les partenaires gouvernementaux de l’importance de soutenir le secteur du logement social et communautaire existant tout en continuant à appuyer le développement de nouveaux projets avec un programme qui sera non seulement « plus efficace et efficient », comme le veut la formule, mais aussi plus ambitieux !

Soyez nombreux à faire connaître vos besoins et projets – qu’il s’agisse d’enjeux financiers, de gestion ou de développement. La présence massive des OSBL d’habitation permettra d’illustrer la place importante que nos fédérations et notre réseau occupent dans le secteur du logement social et communautaire. Par le biais des fédérations, des administrateurs, des locataires ou des gestionnaires, les OSBL-H pourront témoigner de l’impact positif de l’habitation communautaire et illustrer de façon concrète la pertinence des orientations privilégiées par notre mouvement.

Rappelons que celles-ci visent trois grands objectifs :

  1. Assurer la pérennité de l’ensemble des logements sociaux et communautaires existants ;
  2. Poursuivre, voire augmenter et accélérer le développement de nouveaux projets d’habitation communautaire pour répondre aux besoins des individus et des communautés ;
  3. Reconnaître et soutenir l’action des organismes qui réalisent, administrent et gèrent les projets de logement communautaire.

Article paru dans le bulletin Le Réseau no 49

tournee_consultations_SHQ_630x100_v2

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.