info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163
Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance : une entente bonifiée de 17 M$ qui arrive à point
7 juin 2016

Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance : une entente bonifiée de 17 M$ qui arrive à point

Le RQOH applaudit à l’annonce, ce 6 juin 2016, de la signature d’une entente bonifiée entre les gouvernements provincial et fédéral permettant d’injecter 17 M$ supplémentaires dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI). Non seulement ces 8,5 M$ annuels sur deux ans représentent-ils une somme non négligeable, mais encore faut-il se réjouir que cette entente respecte enfin les priorités du Québec en matière de lutte contre l’itinérance.

L’accord fédéral-provincial fait suite à l’annonce, le 2 juin 2016, de l’augmentation du financement alloué à la prévention et à la réduction de l’itinérance au Canada. Le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, a confirmé un investissement de 111,8 millions de dollars supplémentaires en deux ans, à partir de 2016-2017, dans l’amélioration des services visant à lutter contre l’itinérance, et ce, au moyen de la SPLI.

Mme Lucie Charlebois, la ministre du gouvernement du Québec responsable de la mise en œuvre du Plan d’action interministériel en itinérance 2015-2020, a annoncé que cet argent frais pourra servir entre autres à « la stabilité résidentielle avec accompagnement » et à « la préservation et l’accroissement de la capacité des installations servant à répondre aux besoins de personnes en situation d’itinérance ou à risque imminent de le devenir, au moyen d’investissements en immobilisations ». Pendant des années, la vision particulièrement étroite de l’approche Harper a considérablement réduit le soutien apporté au montage financier de projets en immobilisation.

Aussi le RQOH avait-il participé activement à la campagne menée par plusieurs groupes dont le RAPSIM pour l’allocation de nouveaux fonds fédéraux allant à une diversité de réponses en itinérance. En effet, les OSBL d’habitation au Québec mettent de l’avant depuis de nombreuses années un ensemble de propositions et de solutions pour permettre à tous et à toutes d’avoir un logement stable, sécuritaire, salubre et adéquat et de faire reconnaître le droit au logement. Les RQOH et ses partenaires prônent ainsi une diversité d’approches mettant l’accent sur le soutien communautaire en logement social, lequel favorise la stabilité résidentielle, de même que sur la relance de la construction de logements sociaux.

Logiquement et en toute cohérence, cette annonce récente du gouvernement du Québec devrait être rapidement suivie d’un engagement au maintien d’un programme soutenant la réalisation de projets de logement communautaire répondant à une variété de besoins. Le RQOH souhaite vivement que cette annonce soit suivie d’effets dans le domaine du développement de nouveaux logements.

Consultez le dossier sur la lutte à l’itinérance

Imprimez cet article Imprimez cet article

Les commentaires sont fermés.