info@rqoh.com   514 846-0163 | sans frais 1 866 846-0163

HABITATIONS AUX BAUX SOLEILS

UN PROJET QUI A INSPIRÉ LE DÉVELOPPEMENT DE SEPT AUTRES OSBL D’HABITATION

Les Habitations Aux Baux Soleils ont coulé leurs fondations en 1993 après plus de 15 ans de combat des militants du Comité logement social de Châteauguay.

Ceux-ci avaient déjà obtenu la construction d’habitations à loyer modique pour les personnes âgées, plus acceptable pour les élus de l’époque. Par contre, pour les militants ambitieux du Comité Logement, peu de place était accordée dans les HLM aux familles pour la gestion de leur milieu de vie.

Localité Châteauguay, 46 260 habitants
Fondation 1993
Nombre d'unités 46 logements
Clientèle visée Familles monoparentales
Employés 1, temps partiel
Partenaires financiers SHQ
Fédération FROHME

Le leitmotiv des membres fondateurs est de créer un milieu de vie afin de loger des familles monoparentales où le logement est une finalité et l’objectif principal

portraits_baux1_rondesLa réunion de ces familles aura permis de créer en plus un milieu de développement social, d’éducation populaire et d’autogestion.

Le projet était alors fortement appuyé par les organisateurs communautaires et la direction du CLSC dont le mandat visait la lutte à la pauvreté et pour qui la question du logement était primordiale.

Il fut convenu au départ qu’une large place serait faite aux locataires pour l’entretien et la gestion des Habitations Aux Baux Soleils mais que leur participation serait sur une base volontaire.

portraits_baux4_rondesDéveloppement

Tous les locataires sont toujours membres d’office de l’OSBL et la majorité des postes au conseil d’administration est toujours accordée aux membres-locataires qui administrent leurs habitations depuis 23 ans avec l’aide des services de gestion de la Fédération et d’une ressource en soutien communautaire.

Le soutien communautaire est possible grâce au programme de soutien communautaire en logement social et fait l’objet d’une entente tripartite entre la FROHME, le Réseau de la santé et des services sociaux et l’OSBL depuis 2008.

Bien sûr, les Habitations Aux Baux Soleils ont connu des hauts et des bas, des succès et des échecs, mais en s’appuyant à relais sur leurs éléments les plus forts, l’OSBL a permis à des dizaines de familles d’être fières, d’exercer un contrôle sur leur milieu de vie, de s’entraider, d’améliorer leur sort, de se sentir en sécurité et de développer des compétences de gestion et des compétences manuelles. Certains ont développé des intérêts divers et plusieurs mères de famille sont retournées sur le marché du travail ou aux études grâce à leur implication dans leur corporation.

L’évolution du projet Aux Baux Soleils a inspiré le développement de sept autres organismes sans but lucratif d’habitation basés sur le même modèle d’autogestion, dont Habitation Solidarité Châteauguay, Habitation Philomène à Mercier, Habitations de la Vallée des Tisserandes de Sainte Martine et Habitation Logiciel à Saint-Constant.

Ces corporations ont fondé, avec d’autres, la Fédération régionale des OSBL d’habitation de la Montérégie et de l’Estrie (FROHME) en 2000 et elles ont communiqué leurs valeurs aux autres organismes qui se sont développés dans la MRC Roussillon dans les années suivantes.

À l’aube de ses 25 ans, les Habitations Aux Baux Soleils connaissent un renouveau prometteur

portraits_baux3_rondesPlusieurs nouvelles familles, issues de communautés culturelles différentes et motivées par les valeurs de l’organisme,
reprennent le flambeau de familles plus anciennes ou fondatrices, avec leur complicité, leur soutien et leur ouverture.

portraits_baux2_rondesLes Habitations Aux Baux Soleils sont une grande fierté pour la communauté. La participation volontaire des locataires dans des organismes comme Aux Baux Soleils lors d’assemblées générales et les débats démocratiques entre locataires sur la gestion de leurs habitations suscitent l’admiration. Chacun met du sien pour déneiger les trottoirs ou tondre le gazon, pour collecter les loyers et assurer la trésorerie de l’organisme.

Les membres de la corporation sont convoqués à deux assemblées générales annuelles : une au printemps pour le dépôt des rapports d’activités et financiers et pour élire les membres du conseil d’administration; celle de septembre demeure la plus populaire avec la participation des 46 ménages pour le partage des 46 tâches annuelles attribuées à chaque ménage afin d’assurer la gestion, la cohabitation et l’entretien de leurs immeubles.

« Ce succès est possible grâce aux valeurs initiales du projet et au financement d’une ressource en soutien communautaire »
– Martin Bécotte, directeur de la FROHME